LIVRAISON GRATUITE ET RETOURS GRATUITS

LIVRAISON GRATUITE ET RETOURS GRATUITS

100 ans de résistance : L'histoire du Chore Coat Carhartt

Dave J. Moore, archiviste et historien de la marque

Mis à part la combinaison salopette, le Chore Coat (connu historiquement sous le nom de « Engineer Sack Coat » ou simplement « le Coat ») présente l'un des héritages les plus importants de la ligne de vêtements Carhartt. Alors que Carhartt proposait dans sa collection une « veste salopette » depuis 1892, l'année 1917 marqua la publication de la première publicité presse connue pour une veste Carhartt présentant les caractéristiques essentielles de la veste Chore Coat d'aujourd'hui.

Publicité parue dans le Vancouver Daily World, 1917
Publicité parue dans le Vancouver Daily World, 1917

Bien qu’il soit aujourd’hui principalement fabriqué à partir de toile Duck, le Coat a été fabriqué dans de nombreux tissus différents et avec plusieurs doublures au fil des années. La veste s'est toujours imposée comme un vêtement particulièrement robuste : l'un des produits préférés du catalogue des archives Carhartt datant de 1928, dans laquelle la veste est décrite comme présentant « un poids significatif ».

En 1925, l'Engineer Sack Coat est apparu dans le catalogue Carhartt. Il s'agit de la première apparition dans un catalogue dans notre collection d'archives actuelles. Il était proposé en denim (à la fois uni et à rayures), en sergé à chevrons et en toile sailcloth. Plusieurs années plus tard, en 1928, il est produit pour la première fois en toile duck marron.

Veste en denim, 1925
Veste en denim, 1925

À la fin des années 1930, plusieurs modifications ont été apportées au Coat. Le col en velours côtelé, désormais emblématique, est ajouté, de même qu'une option de doublure plaid. L'année 1954 a été marquée par le lancement du dos bi-swing, un changement majeur dans la conception pratique de la veste permettant aux épaules d'être plus souples, une caractéristique qui a commencé à être présente dans un certain nombre de vêtements Carhartt. À peu près à la même époque, le style des poches a considérablement changé en raison de l'adoption en masse des montres-bracelets, rendant la poche conçue spécifiquement pour contenir une montre gousset obsolète.

Première version de la poche poitrine gauche
Première version de la poche poitrine gauche
Version revisitée
Version revisitée

À l'approche des années 60, Carhartt a amélioré la chaleur de la veste en proposant une version à doublure matelassée et a commencé à ajouter plus d'éléments technologiques au Chore Coat, intégrant le tissu déperlant Super Dux qui équipait déjà notre ligne de chasse du début des années 30.

Veste avec tissu Super Dux, 1965
Veste avec tissu Super Dux, 1965

Les temps ont changé, tout comme The Coat qui a évolué pour s'adapter. Une version plus douce et prélavée est apparue en 1992 lors du lancement de la toile Sandstone Duck.

Veste Sandstone Duck (à droite), 1992
Veste Sandstone Duck (à droite), 1992

L'année suivante, The Coat s'est brièvement adapté aux tendances des années 90 en produisant des versions délavées (acide, javel et à la pierre). Cette veste s'est avérée si emblématique qu’elle a gardé le surnom « le Coat » pendant 77 ans. Ce n'est qu'en 1994 que son nom a été officiellement changé pour devenir le Chore Coat.

Aujourd'hui, le Chore Coat peut se reconnaître dans le slogan « L'innovation au service de l'héritage ». Les nouvelles technologies, telles que celles de notre veste Full Swing® Chore Coat, constituent l'évolution naturelle des avancées technologiques telles que la bi-swing de 1954. Quoi que l'avenir réserve au Chore Coat, son histoire restera à jamais partie intégrante de son identité.

PRODUITS MENTIONNÉS DANS L'ARTICLE
Carhartt  BLACK LOOSE FIT FIRM DUCK BLANKET-LINED CHORE COAT - front Carhartt    - back Aperçu rapide

1 more color

En rupture de stock Inventaire introuvable
Carhartt  BLACK HAMILTON RUGGED FLEX® WATERPROOF S3 SAFETY BOOT - front Carhartt    - back Aperçu rapide

1 more color

En rupture de stock Inventaire introuvable